Mettre son cheval en retraite :

S’il est une étape importante dans la vie du cheval, il s’agit bien de sa retraite. En fonction de la vie de l’animal, il est possible que l’âge puisse varier considérablement. Afin d’anticiper cela, il est vivement conseillé de prévoir et d’anticiper la mise à la retraite de votre cheval dès les premiers instants de vie que vous partagez ensemble. Si vous ne savez pas comment faire pour que ce changement de vie se passe au mieux pour votre cheval, voici tous nos conseils.

L’anticipation, la clef pour réussir :

La mise à la retraite chez le cheval ne se décide pas du jour au lendemain. Les conséquences sur l’animal peuvent sinon être dramatiques. Aussi, la majorité des chevaux vivent aujourd’hui en box tout au long de leur vie, si la transition entre vie au box et vie au pré ne se fait pas correctement et au rythme de l’animal, il ne comprendra pas pourquoi il passe d’un quotidien actif avec un travail régulier à plus de travail du tout. Ce que nous vous conseillons donc, c’est de préparer la retraite de votre cheval rapidement. Même si vous l’avez assez jeune, il n’est pas à l’abri d’une blessure qui pourrait lui causer une retraite anticipée. Il faudra ainsi savoir ou vous souhaitez le mettre par la suite. Vous pourrez ainsi lui prévoir une transition vers sa nouvelle vie tout en douceur.

Quand mettre son cheval à la retraite ?

Il n’est en effet pas toujours simple de trouver le bon moment pour mettre son cheval à la retraite. En fonction de la vie et de la santé de votre animal, il peut arriver que certains aillent à la retraite après 20 ans. Tandis que les chevaux de concours ou de courses, y seront généralement vers 15 ans, voire avant. Il n’y a donc pas d’âge idéal, il faut surtout s’adapter à ce que vous dit votre cheval. S’il boite plus régulièrement qu’avant sans cause médicale. Au moment de le travailler, vous pourrez aussi remarquer qu’il manque d’envie. Certains manifestent cela en étant réticents au montoir alors qu’avant ce n’était pas le cas. Une légère baisse d’appétit peut aussi être observée. S’il est plutôt d’un tempérament joyeux d’habitude, il sera plus du genre à vouloir rester dans son coin sans s’occuper de vous. C’est alors la façon qu’il a de vous montrer qu’il est temps de passer à autre chose pour lui.

Y-a-t-il une période idéale pour la mise à la retraite ?

S’il n’y a pas d’âge idéal pour la nouvelle vie de votre compagnon, il peut y avoir une période plus propice qu’une autre pour la retraite de votre animal. Bien souvent, elles ont lieu fin août ou alors, début mars. Ces deux périodes correspondent à la fin des saisons de concours ou alors, au retour des beaux jours. En fonction de l’utilisation de votre cheval, l’idéal est tout de même le printemps. Cet argument est d’autant plus vrai pour un cheval âgé par rapport aux divers rhumatismes qu’il peut avoir. L’hiver étant plus humide, il est pour lui plus difficile à supporter. En mettant votre cheval en pâture au début du printemps, il a le temps de s’habituer à sa nouvelle vie avant de préparer l’hiver arrivant.

Comment bien préparer son cheval pour la retraite ?

La transition de la vie active à la vie au pré doit se faire progressivement. Surtout, elle doit se faire au rythme de votre cheval. Par exemple, il est conseillé de continuer d’alimenter de la même façon votre cheval. Aussi, s’il a passé plus de 15 années au box, il lui faudra évidemment du temps pour retrouver la vie qu’il avait étant poulain s’il a vécu en troupeau. Il devra donc réapprendre les codes sociaux et s’habituer en douceur à ce nouveau mode de vie. Si l’on compare, essayez d’imaginer à quel point il pourrait être difficile de passer d’une vie très active en pleine ville à, du jour au lendemain, la vie dans une maison en pleine campagne. Vous seriez probablement chamboulé et même un peu perdu ? Pour votre cheval, c’est la même chose.

L’apprentissage progressif de la vie au pré :

Si votre animal a passé une longue partie de sa vie au box, il lui sera utile de retourner progressivement au pré. Vous pouvez alors commencer par de petites sessions au paddock. Comme l’objectif est de lui apprendre la vie en troupeau, lorsque vous remarquerez qu’il se plait au pré, n’hésitez pas à continuer en mettant avec lui un congénère avec qui il s’entend bien.

Ne pas arrêter tout de suite le travail :

Si votre cheval était habitué à travailler tous les jours, ou plusieurs fois par jour, mieux vaut ne pas arrêter de le travailler du jour au lendemain. Vous pouvez, comme pour la vie au pré, y aller progressivement. Evidemment, s’il n’y a pas de contrindications données par le vétérinaire. L’idéal est donc de remplacer les séances intensives par de plus petites séances ou par des promenades. Si votre cheval aime une discipline, il est aussi conseillé de continuer en diminuant l’intensité ou la fréquence des séances. Prenons le cas d’un cheval qui aime beaucoup l’obstacle, il pourrait alors ne pas comprendre pourquoi il ne saute plus alors qu’il aime vraiment cette discipline. Pour y aller en douceur, diminuez la hauteur des barres et la difficulté des exercices. Arrêter trop brutalement peut créer des problèmes de santé pour votre cheval.

Continuer même après la mise à la retraite :

Pour que votre cheval continue de se sentir bien dans ses pattes une fois l’heure de la retraite arrivée, il est fortement recommandé de continuer quelques sorties. Les promenades montées s’il le peut encore sont idéales pour maintenir au beau fixe le moral de votre compagnon. Il ne faut pas penser que sa mise à la retraite puisse rimer avec plus que quelques visites ponctuelles. Votre cheval étant habitué à la présence de l’homme et particulièrement de son gardien aura besoin de vous voir pour se sentir bien.

Comment gérer le premier hiver du cheval retraité ?

Pour un cheval ayant longtemps vécu au box, le premier hiver peut être assez rude à supporter pour lui. Si vous remarquez qu’il n’arrive pas à fabriquer assez de poils, il peut être bien de le couvrir, sinon ce n’est pas nécessaire. S’il perd de l’état, il pourra aussi être envisagé de le complémenter. Il existe des compléments pour chevaux âgés qui peuvent ainsi l’aider pour avoir de bonnes défenses immunitaires. Lors des hivers suivants, cela se passe généralement bien car votre compagnon sera alors parfaitement habitué et épanoui dans sa nouvelle vie.

En quoi la communication animale est un réel atout pour votre cheval ?

La communication animale est en effet un outil qui a su faire ses preuves à de nombreuses reprises pour la mise à la retraite des chevaux. Elle permet de préparer le cheval à son nouveau mode de vie. Surtout, cela permet de vraiment respecter les étapes et d’aller au rythme du cheval et non, à celui du cavalier. La communication animale permet également de trouver le bon moment pour la retraite, c’est-à-dire, le moment ou votre cheval montrera divers signes montrant qu’il ne veut plus cette vie là. Grâce à la communication animale, vous connaîtrez le bon moment et vous adapterez tout le processus de mise à la retraite de votre animal, en fonction de lui. Lui expliquer les changements de vie montre que cela se passe toujours mieux pour lui. Aussi, l’accompagner dans les diverses étapes permet qu’il se sente mieux dans ses sabots rapidement. Ainsi, la communication animale est un outil précieux qui permet à votre animal de voir la mise à la retraite comme un moment heureux et non pas comme un abandon.

Connexion animale

La mise à la retraite est une étape importante dans la vie du gardien mais aussi et surtout, pour l’animal. L’idéal est qu’il faut prévoir rapidement la future vie de votre cheval pour que celle-ci se passe correctement. Aussi bien physiquement et surtout mentalement, il s’agit d’un moment de la vie ou votre compagnon aura besoin de soutien et de présence. L’une des principales raisons pour laquelle votre cheval ne vit pas bien sa retraite est qu’il se sent abandonné. Bien qu’il ne puisse plus être monté, vous êtes pour lui son véritable ami et il a alors besoin de vous et de vous voir souvent. Ainsi, il sera alors heureux et épanoui tout au long de sa vie et l’arrêt de sa carrière sera vécu comme un moment vraiment positif.

Cet article vous a plu ? partagez ce lien sur vos réseaux –> La mise en retraite du cheval

Contact

Articles récents

Archives

Catégories

Interprète animalier

Contactez-moi