Les animaux et les sentiments…..

par | Jan 8, 2019 | Communication Animale

Ce que je pense :

Quand on me dit « je préfère m’occuper des humains plutôt que des animaux » ou encore « ce n’est pas prouvé scientifiquement…. »

J’ai envie d’écrire et de m’exprimer sur différentes choses que j’entends parfois, et qui m’attriste ou me choque.
La 1er chose, c’est quand je parle de mon métier, j’entends parfois « moi je préfère m’occuper du sort des gens plutôt que des animaux », et ce venant de personnes qui souvent, sans maltraiter aucun animal bien sûr, ne se soucient que très peu voir pas du tout de ce que l’on fait subir aux animaux, comme si c’était moins grave.

Il y a une citation que j’aime particulièrement : « On peut juger de la grandeur d’une nation par la façon dont les animaux y sont traités ». Mahatma Gandhi

J’aime cette citation, car elle exprime parfaitement ce que je pense !

Pourquoi toujours vouloir séparer l’homme des animaux ? Pourquoi vouloir comparer ? Comme si c’était plus grave de faire souffrir les hommes que les animaux ? Et surtout, pourquoi vouloir croire automatiquement que les gens qui s’occupent des animaux aiment moins les hommes ???? Est-ce incompatible ? Je ne pense pas, bien au contraire. Nous formons un grand tout, nous sommes tous habitants de la terre, et l’homme, même s’il se plaît à croire le contraire, n’en ai pas propriétaire. Il n’a pas plus le droit de faire souffrir gratuitement un autre homme qu’un animal.

Si j’ai choisi de pratiquer la communication animale, c’est pour faire entendre la voix des animaux aux humains, leur faire prendre conscience que les animaux ressentent des choses, qu’ils ont une âme et qu’ils revendiquent leur droit de vivre en paix, eux aussi. Et si je souhaite aider les gens à se reconnecter aux animaux, c’est parce que j’aime les gens, c’est pour aider aussi bien les hommes que les animaux. Je ne fais pas de distinguo pour ma part et je suis très choquée de ce qu’il se passe sur la planète et de la faculté des hommes à détruire et faire souffrir les autres. J’ai de l’empathie pour les animaux ET pour les humains, pas juste les animaux.

Donc oui, ça me choque quand on me dit aimer et aider les hommes, et qu’on ferme les yeux sur le sort réservé à certains animaux, qui souffrent dans l’indifférence générale.

L’autre chose, ce sont les gens qui systématiquement, disent « ce n’est pas prouvé scientifiquement » ou encore « il faut arrêter de faire de l’anthropomorphisme », à propos de la communication animale, ou même simplement quand on parle de la souffrance animale et du fait que les animaux ressentent des émotions. Déjà, SI, il y a beaucoup de choses prouvées scientifiquement, pour peu que l’on s’y intéresse un minimum. L’autre chose, c’est que je trouve cela étrange de vouloir croire uniquement aux choses « prouvées scientifiquement ». Vous imaginez si tout le monde pensait cela ? Il n’y aurait alors plus de scientifiques justement, puisque la base même de leur travail et leurs recherches c’est de prouver et trouver des choses qui n’existent pas encore jusqu’ici ou qui n’étaient pas expliquées encore !!!! Donc heureusement que tout le monde n’attend pas des preuves pour croire !

Et je finirais par un extrait d’un livre que je suis en train de lire, et que j’avais envie de partager avec vous (à propos d’une étude qui a prouvé que les poissons, bien qu’ayant un cerveau différent du nôtre, ressentaient eux aussi la douleur, et cette étude a donc pu démontrer également où se trouvait le siège de la douleur dans le cerveau, humain et chez les animaux) :

[…]Le Hardware du ressenti existe donc depuis belle lurette chez les vertébrés. Mais est-ce pour autant qu’ils ressentent la même chose que nous, ou presque ? Bien des éléments l’indiquent. Nous savons même de façon sûre que les poissons sécrètent de l’ocytocine, une hormone qui, chez nous, renforce non seulement le bonheur maternel, mais aussi l’amour à l’égard d’un partenaire. Est-il possible que les poissons aiment et soient heureux ? Même si nous ne pouvons le prouver, du moins dans l’immédiat, pourquoi, dans le doute, toujours soutenir des hypothèses négatives ? La science persiste à nier les sensations animales jusqu’à ce qu’il ne soit plus possible de faire autrement. Ne vaudrait-il pas mieux, par principe de précaution, partir de l’hypothèse inverse afin de ne pas infliger de souffrances inutiles aux animaux ?[…] Extrait du livre « la vie secrète des animaux » de Peter Wohlleben.

Je termine donc mon article sur cet extrait, et vous invite à méditer dessus, car pour ma part, j’ai choisi de toujours appliquer ce principe de précaution, sans pour autant faire d’anthropomorphisme et toujours en respectant les besoins physiologiques d’un animal, et tout en tenant compte de ce qu’il désire, car la communication animale m’a appris cela 🙂

Cet article vous a plu ? partagez ce lien sur vos réseaux !

Vous pourriez aussi aimer…

Comment choisir sa formation en communication animale ?

Comment choisir sa formation en communication animale ?

Beaucoup de personnes aujourd’hui souhaitent se former à la communication animale. Soit pour une simple découverte, soit pour apprendre et développer des nouvelles techniques dans le cadre de leur activité professionnelle, ou même parfois pour être plus à l’aise avec leurs propres animaux.
L’offre de formation est vaste et il est parfois difficile de s’y retrouver. Voici un petit guide pour bien choisir votre formation en ligne !