Prendre soin des pieds de son cheval en hiver, prévenir ou traiter la pourriture de fourchette ?

Dans cet article, nous allons aborder les soins des sabots en hiver, et plus particulièrement l’anticipation et la prévention de la pourriture des fourchettes. Comment éviter cela et comment traiter en cas d’infection ?

Prévenir et entretenir les fourchettes de votre cheval avant l’hiver :

Pour commencer, votre cheval doit avoir des pieds sains tout au long de l’année et donc pour toutes les saisons, si ce n’est pas le cas alors il va être plus sensible à de la pourriture de fourchette pendant l’hiver.
Trouver la cause : Pourquoi votre cheval a de la pourriture de fourchette ? Rapprochez-vous de professionnels pour ensuite trouver la bonne solution pour votre cheval (Problème biomécanique, parage, humidité…)

Il existe de bons produits dans le commerce ou des astuces naturelles pour prévenir et anticiper la pourriture de fourchette, comme l’argile enrichie en huiles essentielles par exemple. Je vous invite à consulter ma page Instagram pour regarder toutes ces petites astuces.

Privilégier un environnement propre et sec le plus possible pour votre cheval, en hiver, cela n’est pas toujours évident mais ça va limiter les bactéries et les champignons.
– Si votre cheval est en box, vérifier que celui-ci soit nettoyé tous les jours afin que votre cheval garde les pieds au sec.
– Si votre cheval est au pré, il va falloir prévenir la pourriture des fourchettes car une fois installer c’est assez difficile à soigner.

Avoir un bon parage tout au long de l’année va permettre d’avoir des pieds sains afin de limiter l’apparition de pourriture de fourchettes que ce soit pour un cheval ferré ou non.

Traiter la pourriture de fourchette, comment faire ?

Malgré la prévention, de la pourriture s’est installée ? Quel traitement choisir quand son cheval est infecté par de la pourriture de fourchette ?
Beaucoup de produits sont présents sur le marché pour lutter et aider contre ça, mais est-ce réellement efficace ?

Je vais vous faire part de mon expérience personnelle avec mon cheval, et vous parler donc de ce qui a fonctionné pour moi.

Dans un premier temps, quels que soient les traitements, il y a une bonne part de réussite qui tient à la régularité des soins au quotidien et sur du long terme !

Quand votre cheval est atteint de pourriture de fourchette il faut savoir que cela est douloureux pour lui, il faut donc la traiter en profondeur et rapidement.

Il va donc falloir mettre un produit efficace qui reste bien dans la lacune médiane de la fourchette. J’utilise personnellement le HoofStuff de Red Horse qui est sous forme de pâte fibrée.

Après un bon nettoyage du sabot et de la fourchette et un temps de séchage, nous sommes prêts à insérer le produit à l’aide d’un cure-pied propre.

Bien insérer la pâte dans toute la fourchette jusqu’au bord afin qu’elle soit imprégnée du produit.

L’avantage de ce produit :
– Pour des chevaux au pré, le produit tient 3 à 4 jours dans les pieds du cheval.

Le produit est à appliquer jusqu’à temps que vous ne puissiez plus en mettre, cela voudra dire que la fourchette sera devenue saine !

En complément, dès que la pourriture de fourchette a presque disparue, j’utilise le produit Artimud de chez Red Horse toujours. Il va permettre de combler les cavités peu profondes ou enduire tout le dessous du sabot si besoin.

Si votre cheval est dans un environnement plus sec et moins boueux, alors vous pouvez utiliser le Field Paste, c’est une pâte à base d’argile.
En entretien c’est le top !

Quand il y a une belle amélioration, il faut continuer à entretenir pour ne pas retomber dans la pourriture et garder un pied sain.
J’utilise aussi le Sole Cleanse ou un produit de chez Ekinat qui va prévenir la pourriture sous forme de spray, qui est très facile d’utilisation.

Vous l’aurez compris, la prévention reste le meilleur des remèdes, et il ne faut pas négliger d’aller curer, nettoyer et sécher les pieds de vos chevaux en hiver !

Pour conclure cet article, il faut entretenir et prévenir la pourriture de fourchette durant toutes les saisons de l’année, surveiller et se rapprocher de professionnel en cas de besoin. N’attendez pas que votre cheval soit très atteint !

Cet article vous a plu ? partagez ce lien sur vos réseaux –> Prendre soin des pieds de son cheval en hiver

Contact

Articles récents

Archives

Catégories

Interprète animalier

Contactez-moi