Mon code de déontologie dans mon travail auprès des animaux et des gardiens :

 

Être interprète animalier, praticien en soin holistique et/ou dans le domaine des thérapies alternatives est assez difficile, même si c’est aussi très gratifiant.

Nous faisons souvent face à des difficultés, des cas lourds, l’incompréhension des gardiens ou encore le manque d’engagement de ces derniers. Également, il est évident qu’il y a encore aujourd’hui un gros manque de reconnaissance de ces métiers.

Le plus important selon moi, pour tenir sur la durée et rester ancré, c’est d’avoir un code éthique et de rester aligné dessus en toute circonstance (surtout l’éthique en communication animale). Plus facile à dire qu’à faire, car notre mental et notre ego sont parfois tentés de prendre le dessus, sans compter la « concurrence » qui part dans tous les sens depuis quelques années (beaucoup de praticiens installés après un petit we de « formation »).

J’ai donc décidé de poser sur le papier ma propre charte éthique, ce qui m’anime et les choses importantes pour moi dans mes accompagnements. C’est cette charte éthique que je m’engage à respecter auprès des animaux et de leurs gardiens.

Mes engagements lors des séances bien-être et des formations :

  • Ma motivation est d’aider les animaux à une vie plus apaisée et heureuse auprès de leur(s) gardien(s), en mettant mon ego de côté et en apportant le meilleur de moi-même.
  • Je ne porte pas de jugement sur les situations passées, quelle qu’elles soient, je suis là pour aider et apporter des solutions concrètes vers un mieux-être et une meilleure harmonie.
  • Je m’engage à me former et à remettre en question mes pratiques régulièrement pour continuer d’évoluer en permanence et de me tenir à jour des nouvelles actualités du domaine animal et du domaine du soin.
  • J’admets que la pratique de la communication animale ou des soins énergétiques peut-être influencé par mes désirs inconscients, mes émotions et ma santé. En sachant cela, j’avance dans cette voix avec humilité et bienveillance et je suis prête à reconnaître mes erreurs et à transformer mes croyances qui peuvent influencer la clarté des séances que je réalise.
  • Je m’engage à exercer uniquement à la demande des gardiens, avec leur accord et le consentement de l’animal. J’offre mon aide pour les gens réceptifs à mes compétences et ayant l’envie d’avancer. Cela augmente beaucoup l’efficacité de mon travail.
  • Je respecte les sentiments et les croyances des autres et mon travail va dans la direction la plus adaptée pour l’animal et son gardien. Je reconnais mes limites ainsi que ce que je ne peux changer. Je concentre mes efforts sur ce que je peux transformer. Je ne suis pas magicienne !
  • Je respecte la vie privée des gardiens et de leur animal. Je travaille dans la confidentialité.
  • Je fais de mon mieux pour aider les gardiens, je les pousse à être curieux et à continuer d’évoluer avec leur animal et leurs connaissances après les séances, afin d’encourager l’autonomie. Je mets à leur disposition mon réseau de professionnels qualifiés avec qui je collabore pour proposer toujours plus d’aide efficace.
  • Je ne suis pas là pour dire ce que les gardiens ont envie d’entendre, mais pour faire le lien entre eux et leur animal, afin de leur offrir une meilleure compréhension et une meilleure lecture.
  • Je reconnais mes limites et je sais recommander l’aide d’un autre professionnel. Aussi, je devrais toujours référer vers un vétérinaire pour les problèmes de santé, les séances pourront avoir lieu uniquement après avoir vu ce dernier. Je ne réalise aucun diagnostique. Je me contente d’exprimer les émotions et les douleurs de l’animal, dire comment il se sent, les symptômes qu’il présente ou l’endroit où il ressent de la douleur, afin que cette information puisse être utilisée par un vétérinaire, à sa discrétion.
  • Mes consultations en soins énergétiques se veulent simples et ne répondent à aucune « mode » ou autre techniques au terme compliqué. La canalisation de l’énergie se fait via des techniques ancestrales et de manière intuitive, ciblée et adaptée au cas par cas. Mes techniques évoluent sans cesse au fur et à mesure de mon évolution personnelle.
  • Afin que mes prestations soient optimum, il est nécessaire que vous me fassiez confiance et que vous souhaitiez opérer une collaboration à court ou moyen terme avec moi si cela est nécessaire. Une seule séance peut suffire, mais il se peut que d’autres séances soient nécessaires afin de trouver la solution ou la mettre en place de manière efficace.
  • Le but de mes consultations, mes formations ou mes ateliers est de créer un espace pour qu’il y ait une meilleure compréhension et un meilleur équilibre entre tous. Je laisse le libre-arbitre à toute personne et ne cherche jamais à influencer sur des croyances. J’aide et j’encourage les gens à se forger leurs propres opinions, développer leurs propres compétences, faire ressortir le meilleur d’eux-mêmes et garder leur esprit critique.

Dès que je sens que je déroge à l’une de ces lignes, je me recentre et fais le point pour savoir ce qui me pousse à agir autrement, je fais une pause. Je reste humaine avec mes failles, mes faiblesses, mais je continue quoi qu’il arrive à toujours vous proposer la meilleure version de moi-même.

Si cette charge éthique vous parle, répond à vos besoins et est alignée avec vos valeurs, alors nous sommes fait pour travailler ensemble !

Contactez-moi et nous conviendrons d’un RDV ensemble 🙂

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur vos réseaux !

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Communication animale mon fonctionnement - […] communication que pour un animal dont vous êtes le gardien. Vous pouvez consulter mon article sur l’éthique, car communiquer…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer…

La fourbure chez le cheval, ce fléau !

La fourbure chez le cheval, ce fléau !

Dans cet article, nous allons nous pencher sur la fourbure. C’est un mal qui touche beaucoup de chevaux, certains de manière chronique. Il arrive que des chevaux passent des années en surpoids et au pré, sans qu’il n’arrive rien, et une année, sans qu’on ne sache pourquoi le cheval fait une fourbure (et spoiler alerte ! Des chevaux qui ne sont pas en surpoids peuvent AUSSI être atteints).

Partagez
Partagez